Résolution du Conseil de présidences FAFCE

Vác (Hongrie), 6 mai 2022

Les familles et les associations familiales sont des bâtisseurs de paix

En écho à l’événement FAFCE du 13 mai 2021 sur « La famille : antidote à la solitude, au-delà de la pandémie », soulignant l’importance de la famille comme force de cohésion, d’unité et de paix ;

Rappelant la résolution du Conseil de présidence de la FAFCE 2021 sur « La famille est l’avenir démocratique et démographique de l’Europe », déclarant que « la solidarité intergénérationnelle et la solidarité entre les familles sont les premiers exemples dont les acteurs politiques peuvent s’inspirer » ;

Rappelant le communiqué de presse de la FAFCE « Appel à la paix en Ukraine », exprimant « la complète solidarité de la FAFCE avec toutes les familles » touchées par la guerre ;

Rappelant le communiqué de presse de la FAFCE « La FAFCE unie à l’Acte de consécration au Cœur Immaculé de Marie », rappelant que la prière est le premier outil pour la paix, « se confiant au Cœur Immaculé de Marie, s’unissant à l’Acte Solennel de Consécration de l’Humanité , et en particulier de la Russie et de l’Ukraine » ;

La FAFCE rappelle que la famille a toujours été le lieu où la liberté, la démocratie et la solidarité ont été préservées en temps de guerre et de totalitarisme. Les mères et les pères, au-delà de leurs nationalités, ne veulent pas la guerre. La famille est l’école de la paix.

Donc:

  1. Avec le Pape François, la FAFCE élève sa voix contre « l’inacceptable agression armée » en cours en Ukraine et aussi contre « la barbarie de tuer des enfants », appelant à la paix « pour une Ukraine déchirée par la guerre, si dûrement éprouvée par la violence et la destruction de la guerre cruelle et insensée dans laquelle elle a été entraîné » ;
  2. souligne les souffrances de nombreuses familles dans l’agression actuelle qui touche l’Ukraine et exprime sa plus profonde solidarité à toutes les familles ukrainiennes, qui sont les plus touchées par cette guerre et par toutes ses terribles conséquences;
  3. rappelle le rôle de la famille en tant que lieu où les personnes apprennent à vivre en communauté par la coopération, la solidarité, le pardon, les liens intergénérationnels, l’amour mutuel et le respect;
  4. souligne que les valeurs familiales, la foi et la religion ne doivent jamais être utilisées comme outils de mort et que les communautés chrétiennes doivent s’unir pour condamner fermement la guerre et l’agression armée en cours en Ukraine;
  5. Réitère son appel à soutenir les ONG et les églises locales aidant les familles sur le terrain, notamment à travers l’appel à dons de la FAFCE qui a été dédié à l’Ukraine ;
  6. Exprime sa préoccupation quant à l’importance de soutenir non seulement les femmes et les enfants fuyant la guerre, mais aussi les familles restées dans le pays, en leur apportant toute l’assistance et la protection nécessaires. En même temps, les meilleures conditions pour un retour dès que possible, de ceux qui ont été contraints de partir doivent être préparées avec espoir et courage.
  7. Rappelle le travail courageux des organisations membres et partenaires de la FAFCE, qui se consacrent à soutenir et à protéger les familles restant en Ukraine et fuyant la guerre dans les pays voisins et au-delà ;
  8. Appelle tous les décideurs à assurer courageusement, par les moyens disponibles, la protection des familles et une paix durable en Ukraine dès que possible. C’est pour que les parents puissent assumer leur responsabilité d’élever leurs enfants dans la liberté et dans l’espoir ;
  9. Encourage les décideurs à utiliser et à soutenir le travail de terrain fourni par les associations familiales et les familles dans leur contribution quotidienne à des communautés pacifiques.

La FAFCE rappelle que travailler pour la famille signifie travailler pour la paix et réitère son engagement à être un outil de paix.

La FAFCE est présente dans 30 pays européens, dont l’Ukraine.